Comment calculer ma capacite d’emprunt ?

Déc 16 / 2021 7:28
Calculer ma capacite d emprunt

Besoin de faire un emprunt à une institution financière ? C’est en effet un processus assez couramment entamé par les particuliers. Seulement, avant de franchir le pas, il est des informations qu’il est absolument important de détenir pour donner plus de poids à votre demande de prêt. L’une des questions que vous devez vous poser c’est : comment calculer ma capacite d emprunt ? Voici des idées pour vous aiguiller dans le bon sens.

Comment connaître sa capacité d’emprunt

Votre capacité d’emprunt est définie comme étant le montant que vous pouvez emprunter à un établissement banquier pour faire un investissement immobilier selon votre situation actuelle. Comment calculer ma capacite d emprunt ? Vous avez besoin de trois données de base :

  • votre rémunération certaine,
  • vos charges,
  • le nombre d’enfants ou d’adultes à charge.

La rémunération certaine, c’est l’argent que vous êtes sûre de percevoir. Par définition, il s’agit de votre salaire, celui qui est présent sur votre contrat de travail. C’est donc une source de revenu stable étant donné que vous le percevez à la fin de chaque mois.

Ensuite, il y a les charges régulières, c’est-à-dire celles que vous avez l’habitude de gérer. Il pourrait s’agir de votre loyer par exemple. Enfin, il y a les enfants. Ce sont des personnes dont vous avez la responsabilité. En conséquence, ils font partie intégrante de votre calcul.

Mode opératoire des établissements banquiers pour procéder à l’emprunt

Afin de calculer ma capacite d emprunt, les banques ont un mode de fonctionnement spécifique. Elles vont se focaliser sur deux éléments indissociables : la règle des 33 % et le reste à vivre.

La règle des 33 % est simple. Les banquiers vous diront que l’emprunt ne se fera pas si cela doit dépasser les 33 % de vos revenus. Ainsi, vous pouvez comprendre ici que les 33 % correspondent au pourcentage limite qui vous sera imposé.

Ensuite, le reste à vivre sur lequel ils porteront particulièrement leur attention. Il s’agit de votre capital une fois que l’emprunt sera effectué. En fonction de votre lieu de résidence, les plafonnements seront différents, car ils seront estimés en fonction de vos dépenses. En effet, certaines villes en France sont plus chères que d’autres à l’image de Paris par exemple. D’autres, comme Clermont-Ferrand ou Poitiers en revanche, sont des villes qui permettent de faire des dépenses plus mesurées.

Quelques exceptions concernant le pourcentage de l’emprunt

Pour calculer ma capacite d emprunt, toutes les banques ont pratiquement le même procédé. Cependant, il y a quelques exceptions. Il peut arriver que certaines d’entre elles prennent des restes à vivre plus importants que d’autres, ce qui entraîne quelques variations. Cela dit, d’une manière générale, les procédés sont les mêmes. Par conséquent, la vôtre, celle que vous choisirez, ne va pas impacter sur les conditions d’emprunt.

Si par contre vous disposez d’un salaire élevé, la banque vous offre la possibilité d’aller au-delà des 33 %. Vous y aurez encore plus droit si vous êtes célibataire, car cela signifierait que vous n’avez ni charge ni enfant. Donc, même si les 33 % vous sont retirés, il vous restera un reste à vivre assez considérable. Par conséquent, la banque pourrait aller jusqu’à 40 % voire 45 %. Vous pouvez comprendre ici que la règle des 33 % obligatoire ne s’applique que pour les personnes ayant un niveau de revenus relativement moyens.